Enregistrement d’EGER (Hongrie le 23 août 2007)

Le 23 août dernier, au terme de sa tournée Hongroise, l’Orchestre opal Sinfonietta donne son ultime concert à Eger.

Jouée sous une température avoisinant les 30° C, cette prestation est l’une des plus réussies. Pour essayer de trouver un peu de fraîcheur, les fenêtes sont grandes ouvertes sur la rue. Quelques engins bruyants passent à proximité…,

Après une Ouverture de le Dame Blanche bien enlevée et une Pavane de fauré toute en nuance (bientôt sur le site), le silence se fait…

Tenant son violon à la main, Guillaume Barli fait son entrée. La Fantaisie Andine, en présence du compositeur Juan Carlos Grupalli, déroule son hymne aux Andes et à l’Amérique.

Place à la Musique !

Place à l’Inca !

Puis, Gabriela Ungureanu s’installe au piano. L’émerveillement pour le public et les musiciens se poursuit dans une très belle interprétation du deuxième concerto de Camille Saint-Saëns

1er mouvement :

2ème mouvement :

3ème mouvement

Martin Diaz nous écrit

« J’ai énormément de travail !… » nous confie-t’il. Mais il ajoute, « jamais je n’abandonnerai le piano, sinon mon âme mourrait ! »
Chargé de la culture et des événements culturels dans sa chaîne d’hôtels de Buenos Aires, notre ami Martin Diaz poursuit une carrière riche en réalisations.
Il ne nous oublie pas.
Jouera bientôt un Grieg, accompagné par l’orchestre « San Martin ». « Comme vous voyez, le souvenir à San Martin ne m’abandonne pas ! ».
Puis il cite Opal Sinfonietta : « J’espère avoir été un petite pierre dans la construction de l’orchestre », évoquant ses nombreuses participations, à Etaples, Le Portel notamment avec le 2ème concerto de Beethoven.

Enregistrements de l’Orchestre en Argentine

L’enregistrement que vous attendiez nous est enfin parvenu.

Le 12 août 2006, l’Orchestre Opal Sinfonietta donnait son dernier concert de sa tournée Argentine dans le prestigieux «Museo Nacional de Bellas Artes» de Buenos Aires.
ce concert a fait l’objet d’un enregistrement très soigné que Patricia Pouchulu nous a envoyé dernièrement.
voici les oeuvres enregistrées:

concerto pour Violon et Orchestre N°2 de Juan Carlos Grupalli, soliste Guillaume Barli.
||1er mouvement|
||2ème mouvement|
|3ème mouvement||

concerto pour Piano N°2 de Ludwig Van Beethoven, soliste Martin Diaz
|1er mouvement||
| 2ème mouvement||
|3ème mouvement||

suite d’Orchestre tirée des Contes d’Hoffman de Jacques Offenbach
||

Découvrez la Fantaisie Andine de Juan Carlos Grupalli

Oeuvre pour Violon et Orchestre –
Attention ! enregistrement fait à partir d’un logiciel de musique assisté par ordinateur Fantaisie Andine pour violon et orchestre de Juan Carlos Grupalli

Cette œuvre, écrite en 1993, est la dernière d’un cycle de compositions inspirée par son pays. Juan Carlos Grupalli, alors en résidence à Boulogne sur mer depuis plusieurs années, songe souvent à l’Argentine, son pays natal.

D’une durée équivalente à celle d’un premier mouvement de concerto, elle en possède les caractéristiques formelles.

Une longue introduction orchestrale, résonnant aux accents pentatoniques, rappelle les origines amérindiennes de l’Amérique. Les premiers hommes colonisateurs de ce grand continent, arrivaient de l’Asie de l’Extrême Est, Juan Carlos Grupalli y affirme les thèmes chers à ces hommes.

Puis s’installe un long dialogue, vertigineux et généreux, entre le violon et l’orchestre, entre l’Homme et la Nature, aux accents mélodiques poignants et sauvages. Les Hommes ressentent une grande Humilité face aux éléments gigantesques de la Nature, les Andes, la Pampa, l’Océan. Le sentiment de petitesse face à l’immensément grand envahit l’auditeur. Puis ressort le beau message de Fraternité Universelle et d’Humanisme. Et peut-être, derrière tout cela, aperçoit-on la présence d’un Etre rassurant, invisible, mais bon.

Cette œuvre sera crée à Boulogne sur mer le samedi 11 août 2007 par le violoniste Guillaume Barli.