Martin Diaz, pianiste

Il naquit à Pehuaj’ò (province de Buenos Aires, République d’Argentine) en 1967.

Il prit des cours et se forma avec la pianiste argentine Susana Bonora, et passa en 1990 le diplôme du Conservatoire National de musique d’Argentine « Carlos Lopez Buchardo », dans la classe du professeur Mercedes Pomilio, où il obtint la médaille d’Or qui récompense l’élève le plus remarquable de la promotion.

Il participa aux master classes des pianistes Eva Bukojemska et Edith Fisher.

Il fut ensuite invité à suivre à Barcelone les cours du Maestro Ramon Coll au Conservatoire Supérieur de Musique de Barcelone.

Actuellement il se perfectionne avec le Maestro Albert Ballcels.

En février 1994 il suivit un cours de perfectionnement en piano à Minsk (République de Biélorussie) avec Igor Olovnokov et Larissa Tolcachiova. Dans le cadre de ces cours il interpréta avec l’orchestre symphonique  » Collegium Musicum  » de Minsk le Concerto en La mineur d’Edouard Grieg.

En octobre 1997 il assura les intermèdes musicaux lors des conférences que donna Susanna Bonore à l’école de musique de Berkeley et au Conservatoire Longy de Boston. (USA)

Il fut ensuite sélectionné parmi les jeunes pianistes de la Province de Buenos Aires pour jouer avec « l’Orchestre Symphonique Juvenil Bonaerense » sous la direction du Maestro Dariò Ntaca à l’Auditorium du Théâtre de Mar del Plata.

En 1998 il gagna le concours organisé par le Conservatoire National de Musique d’ Argentine et récemment il fut finaliste du concours de tangos organisé par la ville de New York. Il y reviendra en octobre 2005 pour donner des récitals.

Martin Diaz a donné des concerts dans les salles les plus prestigieuses de la République d’Argentine. (Théâtre Colòn de Buenos Aires, Musée National des Beaux Arts, à Radio Classique, à l’auditorium du Théâtre de Mar del Plata)

En Europe il a joué à Paris, Boulogne-sur-Mer, Dortmund, Augsbourg, Stuttgart, Heidelberg, Auerbach, Zurich, Luxembourg, Bilbao, Vittoria, et à Barcelone.

Dernièrement, il présente un récital au Grand Théâtre du Liceu de Barcelone où il fut présenté par la célèbre chanteuse catalane Nùria Feliù.

Il suit l’Orchestre Opal Sinfonietta dans sa tournée Argentine de 2007, il intreprête le 2ème concerto pour piano de Ludwig Van Beethoven devant les publics enthousiastes de Tucuman, La Plata et Buenos Airees.

Ses interprétations sont empreintes de force et de vigueur ainsi que d’une sensibilité exceptionnelle. Il excelle tout particulièrement dans l’exécution des oeuvres des Maîtres Argentins.

Après avoir logtemps résidé à Barcelone, il y a rejoint Buenos Aires il y a quelques mois.

Jehan Saison, violoncelliste

Jehan Saison est né à Montreuil sur mer. Il commence le piano avec son père, organiste titulaire de l’orgue de l’Abbatiale. Il débute le violoncelle avec Jean-Luc Vidal à Boulogne sur mer et après son baccalauréat, entre dans la classe de Jean Ferry et de Madame Bellick pour la musique de chambre au CNR de Boulogne-Billancourt, puis dans la classe d’Hélène Dautry au CNR de Lille, où il obtient la Médaille d’Or. Il fait des débuts sur scène
grâce à Marc Lajouanique et à son ensemble qui travaille la musique classique pour orchestre sur la Côte d’Opale (dont ont fait partie Fabrice Bihan et Julien Carpentier).

Violoncelliste remplaçant pour l’Orchestre National de Lille, il prend les conseils de Jean-Michel Moulin, premier violoncelle solo et Valentin Arcu, violoncelle solo.

En 1999, il part à Minsk en Biélorussie avec Guy Pernoo et l’Orchestre du Conservatoire du XVIIIème arrondissement de Paris où il fait la connaissance des étudiants de l’Académie. Il a également travaillé dans l’Orchestre des Jeunes du Nord-pas-de-Calais depuis sa création en 1998, après la rencontre de Jean-Marie Curti, chef d’origine suisse.

En 2010, il est engagé comme soliste dans le concerto d’Edouard Lalo pour violoncelle et orchestre qu’il joue en Argentine avec l’Orchestre Opal Sinfonietta dirigé par Bernard Schneider.

NOTE
« L’histoire du violoncelle ne remonte guère plus loin dans le temps que les débuts dans la vie de Johann Sébastian BACH lui-même. » (de David Montgomery pour l’interprétation des 6 suites pour violoncelle seul par Anner Bylsma)

Distinctions, prix et médailles

1994 : MEDAILLE D’OR de formation musicale.
1996 : Diplôme et médaille de violoncelle / Obtention du Bac Scientifique.
1997 : Classe Supérieure au conservatoire national de région de BOULOGNE- BILLANCOURT dans la classe de Jean FERRY. Diplôme de fin d’étude, et 2° PRIX de musique de chambre.
1997 : MEDAILLE D’OR à l’unanimité du concours organisé par la ville de PARIS.
1999 : Conservatoire National de LILLE dans la classe d’H DAUTRY
2000 : MEDAILLE D’OR de violoncelle.

En orchestre

– Orchestre des Jeunes du Nord-Pas-de-Calais
– Orchestre National de LILLE comme violoncelliste suppléant. (direction : Jean-Claude CASADESUS)
– Orchestre de la Côte d’Opale direction Marc LAJOUANIQUE
– Orchestre du Conservatoire de Paris 18° dirigé par G.PERNO
– Orchestre de la troupe l’Opéra Eclaté ( Flûte Enchantée de Mozart. Olivier DESBORDES) en soliste
– Orchestre Divertimento de Mouscron dirigé par Benoît CHANTRY
– Trio à Cordes à Lille .(Concert  » les Classiques Favoris « )
– Ensemble de musique Traditionnelle  » RUTABAGARS »
– orchestre Opal sinfonietta.

Téléphone : 06 25 44 33 90

courriel : saisonjehan@hotmail.fr

Guillaume Barli, violoniste

Né à Clamart en 1980, de parents musiciens, Guillaume Barli commence l’étude du violon à 7 ans à l’Ecole nationale de musique d’Issy-les-Moulineaux dans la classe de Tatiana Afanassieff. Il y obtient ses premiers prix de musique de chambre et de violon en 1994 et 1995. Admis successivement au CNR de Paris dans la classe de Suzanne Gessner, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de violon de Gérard Poulet et de musique de chambre de Christian Ivaldi et Claire Désert, il étudie l’harmonie, l’analyse, l’histoire de la musique et le piano, et obtient en 2002 son diplôme de formation supérieure avec mention très bien. En Janvier 2006, il intègre le cycle de perfectionnement du CNSM de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu. Il a bénéficié des conseils, au cours de master-classes de Tedi Papavrami, Régis Pasquier, Elisabeth Kogan et Maurizio Fuks . En 1999, il a gagné le 3ème prix du concours international de musique française Ernest Chausson de Ville D’Avray, présidé par Yehudi Menuhin.

Il a joué avec orchestre et en récital, en France et à l’étranger : salles Gaveau et Cortot à Paris, en Russie, Roumanie, Italie, République Tchèque et en Argentine. Il est le partenaire de musique de chambre de Marielle Nordmann, Gérard Poulet, Hortense Cartier- Bresson ainsi que des musiciens de l’Orchestre National de France. Il s’est produit avec l’ orchestre symphonique d’Orsay, la philharmonie de Sibiu, l’orchestre universitaire de Picardie, l’orchestre du conservatoire national supérieur de Lyon. Il a récemment créé le 2ème concerto de Juan Carlos Grupalli avec « l’Opal Sinfonietta », oeuvre dont il est le dédicataire. Il a été l’invité des prestigieux festivals de l’orangerie de Sceaux, des flâneries musicales de Reims, de la Roque d’Anthéron et des Nuits catalanes de Perpignan.

Contact : +33(0)6.70.56.46.30

E- mail : [guillaume_barli@yahoo.fr->mailto://guillaume_barli@yahoo.fr]

Gabriela Ungureanu, pianiste

Née à Bucarest en 1981, Gabriela Ungureanu commence ses études de piano à l’âge de 5 ans. Elle étudie au lycée de musique « Georges Enesco » de Bucarest (1989-2000), dans la classe d’Alma Peter-Apostoleanu. Elle entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris(CNSM), dans la classe d’Alain Planès/ Emmanuel Strosser et y obtient en juin 2004 le Prix de Piano Mention Très Bien à l’Unanimité première nommée. Elle se perfectionne auprès de Jean-Claude Pennetier à l’Ecole Normale de Musique de Paris et y obtient le Diplôme Supérieur d’Exécution.

Elle a suivi des master classes de Menahem Pressler (Etats-Unis), Anne Queffelec, Brigitte Engerer, Gerardo Vila (Argentine), Diane Anderson (Belgique), Rudolf Buchbinder (Autriche), Jean-Claude Pennetier (Académie Ravel à Saint-Jean-de-Luz, où elle se voit distinguée par le Grand Prix Ravel de l’Académie). En 2006 elle est lauréate de la Fondation des Banques Populaires.

Titulaire de nombreux prix aux concours internationaux: 1er Prix du Concours International « Benedetto XIII »-Italie, Grand Prix du Forum Musical de Normandie, Prix de la FNAPEC au Concours de Musique d’Ensemble de Paris, , 1er Prix au Concours International de Pinerolo- Italie, en duo avec la violoniste Vineta Sareika, 1er Prix au Concours Musical de France-Paris, 1er Prix au Concours de Musique XXème siècle- Bucarest, 3ème Prix au Concours International « Città di Stressa »- Italie, 1er Prix au Concours de Piano de Tulcea-Roumanie, 2ème Prix et Prix de la SACEM au Concours de Vulaine-sur-Seine, 4ème Prix au Concours « Jeunesses Musicales », 1er Prix au Concours « J. S. Bach », 1er Prix et Prix spécial du jury au Concours International « Carl Filtsch » (Sibiu, Roumanie).

Gabriela Ungureanu se produit régulièrement en Roumanie, Suisse, France, Italie, Danemark, Angleterre), dans les préstigieuses salles parisiennes comme le Théâtre du Châtelet, la Cité de la Musique, l’Hôtel National des Invalides ou le Théâtre Mogador, ainsi que dans des festivals réputés (Festival Pablo Casals, La Roque d’Anthéron, Piano en Saintonge, Festival des Abbayes). Elle joue aux côtés de musiciens tels que Gérard Poulet, Christian Ivaldi ou le quatuor à cordes Fitzwilliam.

Avec orchestre elle a notamment joué le concertos de Mendelssohn, Tchaikovsky et de Rachmaninov. On a pu l’écouter sur les ondes de Radio France International, TV Images Plus Lorraine, TVR Roumanie Internationale, Radio Nationale de Bucarest etc.