Samedi 26 février 22 à 20h Hesdin l’Abbé « Mesdames de la Halle » et « les deux Aveugles » de J. Offenbach

Samedi 26 février 2022 – 20h – salle Vergennes – Hesdin l’Abbé
« Mesdames de la Halle » et « les deux Aveugles de J. Offenbach

Deux chefs-d ’œuvres de l’art lyrique : belle et joyeuse musique, bouffonneries au comique surréaliste …

Retrouvez le spectacle qui a déjà séduit le public à Erquighem-Lys, Marquette, Wambrechies, Gravelines, Wimille, Equihen-Plage….

Tarifs : Tarif 10€ / réduit 8€ moins de 18 ans / gratuit moins de 12 ans
Réservations : Facebook @nocturnesdopale ou www.nocturnesdopale.frtél : 06 85 15 19 24  – Lien de la billetterie Hello Asso

https://www.helloasso.com/associations/nocturnes-d-opale/evenements/operett-bouffe-mesdames-de-la-halle

autres représentations :
jeudi 24 février 2022  – 20h – salle Looten à Bergues
vendredi 25 février 2022 – 14h – salle des fêtes à Marchiennes
dimanche 27 février 2022 – 17h – Salle Simone Signoret à Marquise

« Deux (faux) Aveugles » se rencontrent sur le quai Gambetta, à proximité de Nausicaa, ils se disputent le droit le mendier, une partie de carte les départagera. Mise en scène Romain Pascal.

“Mesdames de la Halle”  À la Halle de Paris, le tambour-major des gardes françaises, Raflafla, se verrait bien l’époux de l’une des trois « dames du marché des Innocents », La Madon, la Poire Tapée ou la Beurre Fondue, ce qui lui permettrait de résoudre ses problèmes d’argent. Il essaye de les séduire mais elles vont préférer au vieux tambour-major un jeune et beau gargotier Croûte-au-Pot … celui-ci est épris de Ciboulette, jeune marchande, orpheline …  suit une rocambolesque et amusante farce qui rend cette opérette truculente, dans la grande tradition des opérettes d’Offenbach, grâce à un jeu d’acteurs qui met en valeur l’aspect théâtral comme le comique des situations.

Avec une mise en scène décalée (Manuel Paque, Atome Théâtre Boulogne/Mer), une direction musicale dynamique (Enrique Segura, chef d’orchestre d’origine argentine), une jeune troupe professionnelle, ce spectacle, haut en couleur, a déjà séduit le public des Hauts de France en 2019 à Erquighem-Lys (salle Agoralys), au cours de deux représentations, en 2020, à Wambrechies (salle des fêtes) et à Marquette (collège Albert Debeyre), en mai 2021 à Gravelines (salle Vauban) et à Wimille (salle de la Confiserie).

Il souffle un vent de liberté et de fantaisie dans ces farces musicales, en résonance de modernité toute particulière avec la situation actuelle.

avec Léa Siréra, Soprano, Stanislas Bouvattier, Maxime Duché, Philippe Leperque, Florian Pereira, Marc Schneider, Romain Pascal,  ténors, Gregory Duncan, baryton,  et l’ensemble Opal Sinfonietta.

Ces spectacles ont reçu le soutien de la Mairie d’Hesdin-L’Abbé, du Conseil Départemental du Pas de Calais, du Ministère de la Culture (Centre National de la Musique).

 

Renaissance d’un violoncelle

Il y a quelques années, un généreux donateur offrait un violoncelle à l’orchestre Opal Sinfonietta, il souhaitait que l’instrument appartenant à sa mère, décédée récemment, continue à être joué. Mais le violoncelle est longtemps resté dans une armoire et a subi les outrages des temps. Façonné dans un atelier de lutherie de Mirecourt, dans les dernières décennies du 19ème siècle, l’instrument a connu plusieurs réparations, certaines faites par un expert, d’autres réalisées « à l’arrache ».

Confié à un maître-luthier, ami et fan de l’orchestre, le violoncelle a été remis en état et c’est une véritable renaissance. Jugeant l’instrument digne d’être préservé, le maître-luthier a consacré beaucoup de temps pour sa restauration : nettoyage, détablage, réparation des parties abimées, retablage, reprofilage de la touche, vernissage, remplacement du chevalet et des cordes, et voici le violoncelle reparti pour une nouvelle vie…

           lques photos, l’hist

Jean-Paul Fournier, musicien bien connu des Boulonnais, est décédé

Jean-Paul Fournier faisait partie de plusieurs ensembles musicaux dont l’orchestre d’harmonie de Boulogne.

Jean-Paul Fournier faisait partie de plusieurs ensembles musicaux dont l’orchestre d’harmonie de Boulogne.

C’est une bien triste nouvelle qu’ont apprise les musiciens de la région dimanche 19 décembre. Jean-Paul Fournier, membre de plusieurs ensembles musicaux, est décédé à son domicile. Il avait été auparavant professeur de Russe et avait enseigné au Lycée Mariette.

C’est en 1986 qu’il rejoignit l’orchestre d’Harmonie de Boulogne-sur-Mer pour y jouer du tuba. À l’occasion, il savait aussi utiliser ses talents d’accordéoniste, de guitariste ou de trompettiste.

Il s’associa aussi à la vie d’autres groupes musicaux : la Lyre de Condette, l’orchestre Opal Sinfonietta. Excellent musicien, doué, et doté d’une belle oreille musicale, il pouvait aisément s’intégrer dans n’importe quelle formation.

Et il n’était pas rare de le retrouver aux côtés de chorales bien connues dans le secteur (la chorale Chante Joie, Chanter Happy.) ou dans d’autres petites formations.

À l’Orchestre d’Harmonie de Boulogne-sur-Mer, pour lequel il resta très fidèle durant toutes ces années, il constituait, avec d’autres musiciens, le socle très solide du « noyau dur » de cet ensemble.

Jean-Paul Fournier aimait également chanter, promouvoir le folklore russe, sans délaisser les « classiques » du carabin, tout en n’atteignant jamais la vulgarité. Il possédait un humour élégant, raffiné, décalé et surprenant. Il démontrait beaucoup d’empathie envers les autres.

Une maîtrise parfaite de la langue de Molière

Souvent sollicité pour sa connaissance du Français et sa grammaire, il aimait rire et jouer des mots et des usages de la langue de Molière.

Maîtrisant toutes les règles du Bescherelle, il n’hésita pas à interpeller, avec le concours de la Voix du Nord, l’ancien maire du Portel pour sa détermination à dénommer sa commune de Le Portel. « Non Monsieur le Maire, on va au Mans et pas à Le Mans, on va donc au Portel et non à Le Portel  » écrivait-il. Ce débat ne semble pas encore clos.

« Cultivé, Jean Paul était une personne joviale, très, trop sensible, attachante, souvent discrète… Nous regretterons l’ami, l’homme de bonne compagnie…  » déclare Philippe Beaujard, ancien président de l’Orchestre d‘Harmonie, conseiller municipal délégué de Boulogne-sur-Mer.

Jean-Paul Fournier a été incinéré jeudi 23 décembre au crématoire de Réty. Nous adressons à sa famille nos condoléances.

Concert de Nouvel An à Etaples

« De la comédie musicale aux Valses de Vienne »

Par l’Orchestre Symphonique Opal Sinfonietta

Direction Enrique Segura

C’est à un programme des plus festifs que nous convie ce concert proposé par les « Nocturnes d’Opale », destiné à commencer l’année du bon pied… Pour l’occasion, valses, marches, mais aussi extraits de musique de film, de dessins animés et de comédies musicales trouveront tout naturellement leur place, servis par les musiciens de l’Orchestre Opal Sinfonietta, placés sous la baguette d’Enrique Segura.

Aux côtés des Strauss, Offenbach, Waldteufel et Kételbey, auteurs des plus grands succès de la musique légère, se retrouvent John Williams, Alexandre Desplat, Lloyd Weber et Jerome Kern.

C’est un programme exceptionnel, à l’image d’Harry Potter ou de Mary Poppins, aux musiques désormais universelles, dont les accents enjoués et virevoltants séduiront certainement le public étaplois.

Tarifs : Tarif 10€ / réduit 8€ moins de 18 ans / gratuit moins de 12 ans

Réservations : Facebook @nocturnesdopale ou www.nocturnesdopale.fr

tél : 06 85 15 19 24

Lien de la billetterie Hello Asso

https://www.helloasso.com/associations/nocturnes-d-opale/evenements/concert-de-nouvel-an

Salle comble pour le concert UNICEF à Outreau le 28 novembre 2021

Les organisateurs ont été surpris par l’engouement suscité par le concert « Imaginaire et Féérique ». Il restait peu de place dans la salle Phénix d’Outreau, mise généreusement à disposition par la Municipalité et son Maire Sébastien Chochois. Il faut préciser que les bénéfices sont alloués à l’UNICEF. Près de 500 spectateurs dont 130 jeunes de moins de 18 ans se sont déplacés.

Un fil rouge, entraînant les auditeurs dans le monde irréel et magique d’Harry Potter et des dessins animés, a été déroulé par deux jeunes enfants, Jeanne Fauquet et Jean Schneider, âgés de 10 ans. Ils ont accompagné le spectacle par leur leurs commentaires et y ont apporté fraicheur et poésie, ils créèrent une atmosphère chaleureuse et bienveillante, source de grand réconfort dans cette période compliquée pour tous.

L’orchestre Opal Sinfonietta, dirigé, par la baguette à la fois douce et ferme d’Enrique Segura a montré toutes les palettes de nuances, de couleurs et de rythmes de l’orchestre symphonique. Les cuivres et les bois étaient particulièrement remarquables.

Les chanteuses lyriques, au talent prodigieux, Isabelle Debaere et Louise Simon dans le duo des chats de Rossini, Kristina Howells chantant Mary Poppins, ont réhaussé le niveau du concert déjà élevé.

Puis ce fut le tour des élèves de l’école Jeanne d’Arc de Wimereux, et ceux de la section Franco-Britannique du Collège Daunou. Avec les deux maîtres de cérémonie, ils rappelèrent, en cette fin de représentation, que celle-ci était destinée aux enfants, à leurs droits et à leur protection. L’UNICEF, membre des Nations Unies, s’y emploie à longueur d’année. Une large et longue ovation salua avec enthousiasme l’ensemble des acteurs. Ce fut aussi l’occasion pour les organisateurs de remercier à leur façon Dominique Vérité, responsable technique de la salle, qui après plus de 40 ans de service, partira prochainement à la retraite.

« Que 500 personnes, un dimanche après-midi de novembre, se déplacent pour soutenir l’action de l’UNICEF, est un heureux évènement, est-ce un effet du miracle de Noël, très proche ? » se réjouit bernard Schneider, président de l’orchestre Opal Sinfonietta.

Prochainement, le chèque sera remis aux représentant de l’UNICEF.

Dimanche 28 novembre 2021 15h30 salle Phénix Outreau – concert Imaginaire et Féérique

Les bénéfices de ce concert seront dédiés à l’UNICEF.

Les compositeurs de musique trouvent souvent leur inspiration dans l’univers imaginaire et féérique des films et des dessins animés. Ce monde fantastique, aux histoires invraisemblables, est peuplé de créatures surnaturelles, de sorcières, de magiciens, de bons, de méchants, d’animaux incroyablement humains, de poupées et de marionnettes animées de sentiments.

Pour se sortir d’une situation délicate, Mary Poppins trouve la formule magique : « supercalifragilisticexpialidocious »…  Timon et Pumbaa, dans le Roi Lion, apprennent au lionceau leur devise pleine de bon sens : « Hakuna Matata » (Il n’y a pas de problème). Deux femmes, aux accents de chats, miaulent sur scène avant que, sur un rythme de Barcarolle, la nuit devienne belle. Avec les Aristochats, « tout le monde veut devenir un cat », ça chante le jazz … Puis, après un séjour dans les Mondes Engloutis, Harry Potter, sorti de l’école des sorciers, rencontre Coco Chanel et se jette dans une aventure qui l’emmène très loin … dans l’Ouest.

Ce tour de magie étourdissant et merveilleux se termine par « le Noël du Chœur » de R. Halfon.

John Williams, Ennio Morricone, Alexandre Desplat, Vladimir Cosma, Jean Musy, Gioachino Rossini, Jacques Offenbach … sont les compositeurs-alchimistes du spectacle. Enrique Segura, à l’aide de sa baguette magique, dirige la musique. Isabelle Debaere, Louise Simon, Kristina Howells, les enfants du Collège Daunou de Boulogne-sur-Mer, de l’école Jeanne d’Arc de Wimereux et l’orchestre Opal Sinfonietta sont les complices du chef d’orchestre.

Tarif 10 €

Pour les moins de 18 ans : 8 €

Gratuit moins de 12 ans.

Renseignements réservations : 06 85 15 19 24  mnbutez@free.fr

https://www.helloasso.com/associations/nocturnes-d-opale/evenements/concert-imaginaire-et-feerique-au-profit-de-l-unicef

Ce concert a reçu le soutien des villes de Boulogne-sur-Mer, Outreau et du CD 62

 

Dimanche 14 novembre 2021 17h30 salle des fêtes d’Equihen-Plage : deux opérettes bouffes

Création de deux opérettes bouffes

« Les Deux Aveugles » de Jacques Offenbach et « Deux Vieilles Gardes » de  Léo Delibes

Deux bouffonneries musicales, véritables chefs d’œuvres de l’art lyrique au comique surréaliste.

« Deux (faux) Aveugles » se rencontrent sur le quai Gambetta, à proximité de Nausicaa, ils se disputent le droit le mendier, une partie de carte les départagera.

« Deux Vieilles Gardes » (rôles joués par des hommes) se mettent au chevet d’un faux malade et tentent de lui extorquer ses biens, mais « tel est pris qui croyait prendre »…

Il souffle un vent de liberté et de fantaisie dans ces farces musicales, en résonance de modernité toute particulière avec la situation actuelle.

Mise en scène et adaptation Romain Pascal,

Direction musicale Enrique Segura

avec Stanislas Bouvattier, Maxime Duché, Philippe Leperque, Florian Pereira, Marc Schneider, ténors, et l’ensemble Opal Sinfonietta.

Ce spectacle a reçu le soutien de la Mairie d’Equihen-Plage, de la CAB, du Conseil Départemental du Pas de Calais, de la Région des Hauts de France et du Ministère de la Culture (Centre National de la Musique).