« NOUS FAISONS LE MONDE » CLAMERENT LES ENFANTS A… L’UNICEF !

Aider les enfants du monde… C’est la septième année que l’orchestre Opal Sinfonietta apporte son art à l’UNICEF. Maintenant et pour la deuxième fois, KIWANIS a participé à l’organisation de cet événement qui est suivi par un public fidèle.
Voici sans tarder le compte rendu photographique. Les commentaires suivront.Dans le beau cadre de l’église Saint François de Sales, le concert était bien à sa place. L’orchestre était dirigé par Bernard Schneider. Deux écoles avaient fourni les choeurs (voir plus bas).

Un public fourni a répondu en nombre à l’appel de l’UNICEF et de KIWANIS.

La femmes cherche mariage algerie symphonie des jouets a mis en situation les élèves de la classe de percussions de Condette, pour un baptême musical, Cette « fantaisie » telle que qualifiée à l’époque fait appel à des instruments particuliers, crécelle, triangle, et on imite le coucou et le rossignol. Signée Léopold Mozart, (le papa !) elle amuse et enchante toujours.

Cette année, c’est la découverte d’Enrique Brescia Aragon, pianiste raffiné,
au toucher sensible et juste pour une interprétation toute en nuance de ce
superbe 23e concerto en la majeur (K488) de Mozart. Le pianiste invité a joué merveilleursment. Il a confié en aparté, après le concert qu’il avait été bien suivi par l’orchestre.

Piececitos, poème chilien,
Le poème de Gabriela Mistral (1889-1957), « Piececitos » (les petits pieds)sur une musique de Guastavino, avait été orchestrée par Juan Carlos Grupalli, le fondateur de l’orchestre. Ce poème fut chanté par Marc Schneider, très inspiré.

Les chansons du monde ont exploré Kalinka, air venu d’Oural, puis un chant japonais, un suédois, un allemand et un israélien. Les orchestrations avaient été réalisées par Frédéric Bara. Direction des choeurs – fournis par les classes des écoles Saint Charles et Saint Augustin – par M. Rosé. Des interprétations qui ont enflammé les spectateurs et l’orchestre !

 » femme celibataire à aubagne We are the World  » ce succès de Mickaël Jackson a été « enhanced » par Kristina Howells (elle seule comprendra « le » mot !!! Kristina a mis toute son énergie et son talent pour ce final, encore poussé plus fort et plus loin par le bonheur et la joie des jeunes chanteurs.
Orchestration de Bernard Schneider.

Les compliments aux musiciens. Le public, nombreux, ne s’y trompe pas et une ovation debout conclut le spectacle.

Un concert qui s’est achevé brillamment, les enfants sont à l’honneur, en premier plan, et en retrait, les exécutants. Les discours de remerciement de M. Cuvillier, maire, Bernadette Sochala, de l’Unicef, Gilles Panier du Kiwanis, vont d’abord aux enfants, à l’orchestre, aux musiciens, aux solistes, au compositeur, aux organisateurs, à M. Rosé, à Lucile et Camille de St JO, au doyen Larzet et aux membres de la Paroisse, aux techniciens de la Ville de Boulogne/mer..

Multai Remerciements : Beaucoup d’acteurs se sont unis pour la réussite de ce concert. Le conseil Général du Pas-de-Calais, la Ville de Boulogne et ses services technique et de communication, la CAB, le lycée St Jo et ses étudiantes en communication, Kiwanis…