Fête de la Musique

Mālegaon FETE DE LA MUSIQUE
A LA RESIDENCE L' »OCEANE »

de Boulogne-sur-mer

Moments de détente et de musique

L’orchestre symphonique OPAL SINFONIETTA avait réuni un quintette pour le plaisir des résidents de l’OCEANE » Une heure de concert appréciée par tous et qui a souligné cette journée exceptionnelle du 21 juin de fête de la musique.

Il y a désormais le feu de la passion qui se transmet un jour de Saint Jean !

Martin Diaz, pianiste

Il naquit à Pehuaj’ò (province de Buenos Aires, République d’Argentine) en 1967.

Il prit des cours et se forma avec la pianiste argentine Susana Bonora, et passa en 1990 le diplôme du Conservatoire National de musique d’Argentine « Carlos Lopez Buchardo », dans la classe du professeur Mercedes Pomilio, où il obtint la médaille d’Or qui récompense l’élève le plus remarquable de la promotion.

Il participa aux master classes des pianistes Eva Bukojemska et Edith Fisher.

Il fut ensuite invité à suivre à Barcelone les cours du Maestro Ramon Coll au Conservatoire Supérieur de Musique de Barcelone.

Actuellement il se perfectionne avec le Maestro Albert Ballcels.

En février 1994 il suivit un cours de perfectionnement en piano à Minsk (République de Biélorussie) avec Igor Olovnokov et Larissa Tolcachiova. Dans le cadre de ces cours il interpréta avec l’orchestre symphonique  » Collegium Musicum  » de Minsk le Concerto en La mineur d’Edouard Grieg.

En octobre 1997 il assura les intermèdes musicaux lors des conférences que donna Susanna Bonore à l’école de musique de Berkeley et au Conservatoire Longy de Boston. (USA)

Il fut ensuite sélectionné parmi les jeunes pianistes de la Province de Buenos Aires pour jouer avec « l’Orchestre Symphonique Juvenil Bonaerense » sous la direction du Maestro Dariò Ntaca à l’Auditorium du Théâtre de Mar del Plata.

En 1998 il gagna le concours organisé par le Conservatoire National de Musique d’ Argentine et récemment il fut finaliste du concours de tangos organisé par la ville de New York. Il y reviendra en octobre 2005 pour donner des récitals.

Martin Diaz a donné des concerts dans les salles les plus prestigieuses de la République d’Argentine. (Théâtre Colòn de Buenos Aires, Musée National des Beaux Arts, à Radio Classique, à l’auditorium du Théâtre de Mar del Plata)

En Europe il a joué à Paris, Boulogne-sur-Mer, Dortmund, Augsbourg, Stuttgart, Heidelberg, Auerbach, Zurich, Luxembourg, Bilbao, Vittoria, et à Barcelone.

Dernièrement, il présente un récital au Grand Théâtre du Liceu de Barcelone où il fut présenté par la célèbre chanteuse catalane Nùria Feliù.

Il suit l’Orchestre Opal Sinfonietta dans sa tournée Argentine de 2007, il intreprête le 2ème concerto pour piano de Ludwig Van Beethoven devant les publics enthousiastes de Tucuman, La Plata et Buenos Airees.

Ses interprétations sont empreintes de force et de vigueur ainsi que d’une sensibilité exceptionnelle. Il excelle tout particulièrement dans l’exécution des oeuvres des Maîtres Argentins.

Après avoir logtemps résidé à Barcelone, il y a rejoint Buenos Aires il y a quelques mois.

Juan Carlos Grupalli

« bavans site de rencontre amicale JUAN CARLOS GRUPALLI »
« http://palawork.it/?charka=coppia-cerca-uomo-alessandria&ea6=a7 BIOGRAPHIE »

Juan-Carlos Grupalli est né à Buenos Aires. Après de solides études de violon, avec son père, puis avec le maître José Lépore, il apprend l’harmonie et la composition.

Les premières années de violoniste et d’altiste le conduisent à se produire au sein des orchestres professionnels argentins. A l’âge de cinquante ans, il quitte l’Argentine et, après un séjour d’un an à Paris, se fixe en Australie où différents orchestres symphoniques l’engagent.

Dix ans plus tard c’est le retour en Europe : orchestres de Malaga, de Paris. En 1987 il se met au service de sa patrie et est nommé conservateur du musée général San Martin à Boulogne-sur-mer. Il y restera jusqu’à son départ à la retraite en 1999. Il fonde l’orchestre Opal-Sinfonietta en 1998 et retourne ensuite à San Miguel de Tucuman en Argentine.

Parallèlement à cette carrière de musicien actif, d’homme passionné par son pays et de grand Humaniste, il jalonne sa vie par la composition de nombreuses œuvres pour musique de chambre, orchestre et chœur.

On peut souligner l’ampleur de ses œuvres : deux concertos pour violons, un concerto pour piano, un concerto pour violoncelle, trois symphonies, des divertimentos pour orchestre, compositions pour guitare, poèmes pour chœur et orchestre dont celui dédié à la ville de Sarajevo…

Sa musique se caractérise par un mélange réussi des sonorités argentines et de style français. Le lyrisme de ses mouvements lents émeut toujours, ses allégros sont empreints de liberté, de gaieté. Les plus grands musicologues français rendent un hommage appuyé à son style remarquable.

L’orchestre qu’il a créé s’est fait un honneur et un plaisir de porter devant des publics divers ses dernières compositions : durant le mai argentin en 2005 au cours duquel fut présenté le deuxième concerto pour violon et orchestre, avec le soliste Guillaume Barli (violoniste) ; en tournée en Argentine (sept concerts en 2006) à la Plata, Buenos Aires, S.M. de Tucuman, Tafi Viejo, Concepcion., et bien évidemment à Boulogne-sur-mer.

<img28|center>

O Gabriela !

Samedi 5 mai 2007, entre 13 et 14h00 , les initiés et les inconditionnels de France Musique ont pu entendre l’interview de Gabriela et ses interprétations au piano. Un grand plaisir de l’entendre à nouveau dans toute sa sensibilité, elle, qui nous avait ravis à Saint Michel, Boulogne, la veille du départ pour l’Argentine en juillet 2006. Bonheur supplémentaire, on espère l’avoir avec notre orchestre en août 2007 pour une tournée en Hongrie.

Le programme de France Musique :

Vineta Sareika (violon) et Gabriela Ungureanu (piano)
1er prix Prix au Concours International de Pinerolo (Italie) en duo

– Poulenc: Sonate pour violon et piano
– Enesco: 1er mvt de la sonate n°3 en la m, op 25
– Massenet: Thaïs / Méditation
– Mozart: 1er mvt de la sonate K 305 en la M

Opal Sinfonietta participera au festival 2007 de Condette

Le festival des sociétés musicales 2007 aura lieu dans la commune de Condette les 18, 19 et 20 mai. L’orchestre est l’hôte de la commune et s’honore de participer au festival.
Cette année, les organisateurs condettois ont prévu de dédier ces journées à l’évocation de la guinguette.
Il y aura la belle participation des harmonies, et élément intéressant, celle des chorales, dont la chorale « maison » les « Condettae Cantores », et notre orchestre, parmi d’autres invités.

La guinguette

On retrouvera les costumes d’antan, les accessoires, et surtout des jeux anciens, de ceux qui ne fonctionnent qu’avec totons, toupies, palets… bref, avec du muscle !

Le programme

-* Vendredi 18 mai :
-** 20 h 30, salle du Petit Bois : les Vareuses porteloises (répertoire de chants de marins notamment) et l’harmonie de Boulogne-sur-mer (entrée gratuite).

-* Samedi 19 mai :
-** 20 h 30, salle du Petit bois : concert de la chorale « Condettae Cantores », l’orchestre d’harmonie « la Lyre de Condette » et l’ensemble symphonique « Opal Sinfonietta » (entrée gratuite).

-* Dimanche 20 mai :
-** 11 h 00, église : messe avec « Condettae Cantores ».
-** 14 h 60 à 17 h 00 : concerts et défilés avec animations dans une ambiance guinguette, autour du stade.
-** 17 h 00 : rassemblement des sociétés musicales et prestation d’une fanfare déambulatoire « la Bandadonff », ska, funk, reggae.

L’orchestre Opal Sinfonietta est en répétition. La baguette a été confiée au directeur de l’école de musique et chef de « la Lyre » de Condette, Frédéric Joly.

Le cercle des poètes d’aujourd’hui

La salle Cassar à la médiathèque municipale de Boulogne sur mer avait ouvert ses portes à Cattleya, l’association des poètes. Une salle pleine, près de soixante personnes a goûté aux plaisirs de la parole rimée et de la musique. C’était samedi 14 avril.

Une belle soirée faite des textes dits par les auteurs. Appelés par Jean Macq, (le président de Cattleya) les séquences poétiques étaient soulignées par des illustrations musicales venant du quatuor Opal Sinfonietta, composé de Claire Saison, Anne-Marie Delécaut, Frédérique Chavalle et Bernard Schneider.
« Dans cet îlot de rêve… » l’assemblée à apprécié « les mots gourmands » et même plus.., goûté sans se lasser les poèmes qui faisaient appel à l’amour toujours renouvelé et quelques considérations terre à terre, où l’on se met à humer « la soupe gratinée » ou « le bon pain craquant de la boulangère » ! Un auteur s’est essayé aux haïkus (Jean-Michel Delambre) ; pour l’épaule : « Là, ma main se pose, falaise providentielle pour un oiseau las ». « C’est l’âme repue en poésie » que soixante personnes ont ensuite prolongé les instants d’un bonheur partagé.

Szolnok en Hongrie

PROJET 2007

Szolnok

Tenez-vous prêts, nous irons à Szolnok en août prochain : du jeudi 16 août au samedi 25 août. Nous serons suivis par le Conseil Général du Pas-de-Calais. Une fierté mais aussi une responsabilité. Nous savons faire, nous l’avons prouvé pendant la tournée en Argentine..

Notre récent contact avec le conseil général nous donne la certitude d’une réussite dans le domaine matériel et la logistique. Quant à nous, nous avons le souci de travailler notre répertoire de musique française.

Ainsi nous partirons du jeudi 16 août au samedi 25 août 2007. Le trajet sera coupé au milieu par une étape. Donc des heures de bus limitées qui nous promettent une arrivée dans un bel état de fraîcheur !


Vue aérienne de Szolnok.

Mieux connaître Szolnok

Szolnok , à 100 kilomètres à l’est de Budapest, est au confluent de la Tisza et la Zagyva. Ville de plaine, facilement atteinte par les chemins de fer et les voies terrestres. La ville a 78.000 habitants, la onzième plus grande en Hongrie. C’est un centre économique, culturel, touristique, d’éducation et de santé. L’industrie et le commerce y sont présents.

La province de Szolnok est jumelée avec le département du Pas-de-Calais.

A suivre !

Week-end de la Pentecôte

Le week-end de la Pentecôte sera consacré au jumelage avec la ville de Zweibrucken :

Une répétition (avec l’orchestre de chambre de Zweibrucken) le vendredi 25 mai à 20h00,
Le samedi 26 sera consacré au spectacle que nos amis allemands présenteront à Boulogne,
Le dimanche 27 au matin nous répèterons une nouvelle fois,
Le midi repas offert par la Municipalité de Boulogne
L’après-midi du 27 : concert dans une église de Boulogne (à définir)
Le dimanche 27 au soir, nous organiserons une soirée en l’honneur de l’orchestre de chambre.