Salle comble pour le concert UNICEF à Outreau le 28 novembre 2021

Nar'yan-Mar Les organisateurs ont été surpris par l’engouement suscité par le concert « Imaginaire et Féérique ». Il restait peu de place dans la salle Phénix d’Outreau, mise généreusement à disposition par la Municipalité et son Maire Sébastien Chochois. Il faut préciser que les bénéfices sont alloués à l’UNICEF. Près de 500 spectateurs dont 130 jeunes de moins de 18 ans se sont déplacés.

Un fil rouge, entraînant les auditeurs dans le monde irréel et magique d’Harry Potter et des dessins animés, a été déroulé par deux jeunes enfants, Jeanne Fauquet et Jean Schneider, âgés de 10 ans. Ils ont accompagné le spectacle par leur leurs commentaires et y ont apporté fraicheur et poésie, ils créèrent une atmosphère chaleureuse et bienveillante, source de grand réconfort dans cette période compliquée pour tous.

L’orchestre Opal Sinfonietta, dirigé, par la baguette à la fois douce et ferme d’Enrique Segura a montré toutes les palettes de nuances, de couleurs et de rythmes de l’orchestre symphonique. Les cuivres et les bois étaient particulièrement remarquables.

Les chanteuses lyriques, au talent prodigieux, Isabelle Debaere et Louise Simon dans le duo des chats de Rossini, Kristina Howells chantant Mary Poppins, ont réhaussé le niveau du concert déjà élevé.

Puis ce fut le tour des élèves de l’école Jeanne d’Arc de Wimereux, et ceux de la section Franco-Britannique du Collège Daunou. Avec les deux maîtres de cérémonie, ils rappelèrent, en cette fin de représentation, que celle-ci était destinée aux enfants, à leurs droits et à leur protection. L’UNICEF, membre des Nations Unies, s’y emploie à longueur d’année. Une large et longue ovation salua avec enthousiasme l’ensemble des acteurs. Ce fut aussi l’occasion pour les organisateurs de remercier à leur façon Dominique Vérité, responsable technique de la salle, qui après plus de 40 ans de service, partira prochainement à la retraite.

« Que 500 personnes, un dimanche après-midi de novembre, se déplacent pour soutenir l’action de l’UNICEF, est un heureux évènement, est-ce un effet du miracle de Noël, très proche ? » se réjouit bernard Schneider, président de l’orchestre Opal Sinfonietta.

Prochainement, le chèque sera remis aux représentant de l’UNICEF.